1er Expérience :


La 1er expérience consiste à enregistrer deux personnes avec différentes cavités de résonance entrain de prononcer la même voyelle en modifiant ces cavités comme la bouche et le nez, pour ensuite analyser les courbes acoustiques correspondantes.

Personne #1 Personne #2

Pour l'analyse, on utilise l'Analyse de Fourier qui permet de décomposer la courbe acoustique pour trouver sa fréquence fondamentale et ses harmoniques s'il y en a.

 

Personne #1 :

 

Normal

          Normal1  

 

 

Bouche Fermée

         Bouche Fermée1

 

 

Nez Bouché

          Nez Bouché 1

 

 

 

Personne #2 :

 

Normal

       Normal2 

Bouche Fermée

      Bouche Fermée2


Nez Bouché

        Nez Bouché2

 

 

 

Résultats : 

*Personne #1

Tableau Résultat #1 

*Personne #2

  Tableau Résultat #2

 

Si on regarde les tableaux et les courbes, on remarque que plus un son possède d'harmoniques, plus la courbe acoustique correspondante est particulière, ce qui s'explique par le fait que le son est de plus en plus complexe.

En effet, un son pur ne possède qu'une seule fréquence fondamentale alors qu'un son complexe possède en plus de la fondamentale des harmoniques.

 

Les données du tableau montre que la fréquence fondamentale reste à peu près la même peu importe la personne. Seules les harmoniques ne sont pas identiques mais elles sont quand même toutes du même ordre de grandeur.

On en déduit donc que le son produit par chaque individu dépend des différentes cavités de résonance.

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×